Skip to main content
recherche
0

Alors que les vélos électriques gagnent en popularité dans le monde entier, il est pertinent pour tous les amateurs européens de connaître les lois sur les vélos électriques en Europe !

Les vélos électriques apportent la solution à deux grands problèmes auxquels l'humanité est confrontée aujourd'hui : l'urbanisation rapide et le changement climatique. Non seulement les vélos électriques vous aident à faire face aux embouteillages, mais ils sont également extrêmement respectueux de l'environnement.

Les lois sur l'utilisation des bicyclettes électriques varient d'un pays à l'autre. Si certains endroits sont très indulgents et accueillants, d'autres ont des exigences strictes. C'est le cas de l'Union européenne. 

Si vous voulez en savoir plus sur les lois relatives aux bicyclettes électriques en Europe, voici votre guide ultime !

Qu'est-ce qu'une bicyclette électrique ? - La définition européenne

Les lois sur les bicyclettes électriques varient d'une région du monde à l'autre, tout comme les définitions de ce qu'est une bicyclette électrique. Selon le Directive 2002/24/CE de l'Union européenneun EPAC (Electrically Pedal Assisted Cycle) doit :

  • Avoir un moteur auxiliaire dont la puissance continue ne dépasse pas 250 watts.
  • Coupe progressivement l'assistance du moteur lorsque le cycliste atteint une vitesse de 25 km/h ou cesse de pédaler.

En substance, toute bicyclette électrique qui correspond à la description susmentionnée est exemptée de l'homologation. Comme c'est le cas pour toutes les directives de l'Union européenne, les pays membres doivent mettre en œuvre ces exigences en les intégrant dans leur législation nationale. 

Un autre détail notable est qu'en 2016, la directive mentionnée a été abrogée par la loi sur la protection de l'environnement. Règlement 168/2013. Toutefois, les changements apportés ne sont pas très importants et la définition reste plus ou moins la même. 

Après avoir vu comment l'UE définit une bicyclette électrique, il est temps de passer aux différentes catégories de bicyclettes électriques dans les pays européens.

Lois sur les bicyclettes électriques en Europe

Futura

Les différentes catégories de bicyclettes électriques dans l'UE

Bien qu'il puisse y avoir un conflit historique entre l'inventeur exact du premier vélo propulsé par un humain, la plupart des doigts pointent vers l'Europe. De nombreux progrès ont été réalisés depuis dans le secteur des vélos électriques, ce qui est une raison de plus pour classer les vélos électriques en différentes catégories. 

L'Europe compte quatre catégories techniques de bicyclettes électriques, et il existe en Europe des lois différentes sur les bicyclettes électriques en fonction des catégories. Voyons de quoi il s'agit.

Tout d'abord, il y a les cycles électriques L1e-A. Ils peuvent avoir une puissance maximale de moteur de 1000 watts et une vitesse maximale de 25 km/heure. Les véhicules L1e-A sont dotés d'une assistance au pédalage et à l'accélération. En outre, ils peuvent avoir de 2 à 4 roues et sont connus sous le nom de cycles électriques.

Ensuite, nous avons les véhicules L1e-B. La puissance maximale de ces cycles électriques est de 4000 watts, tandis que leur vitesse maximale autorisée est de 45 km/h. Les cycles L1e-B, ou cyclomoteurs, n'ont qu'une assistance au pédalage et au maximum 2 roues.

Les deux dernières classes sont L2e et L6e. La différence entre les cycles L2e et L1e-B est que les premiers peuvent avoir jusqu'à 3 roues, d'où leur nom de cyclomoteurs à trois roues. De même, les véhicules L6e ou quadricycles légers, ont 4 roues au total. Le reste des spécifications, comme la puissance maximale et la vitesse de pointe, sont les mêmes. 

En résumé, l'Union européenne a proposé quatre classes différentes pour les bicyclettes électriques. Ces classes ont donc leurs propres lois sur les bicyclettes électriques en Europe, qui sont appliquées dans les pays membres de l'UE.

Exigences nationales des pays européens

Voici comment les différents pays européens ont établi leurs lois sur les bicyclettes électriques.

1. Lois sur les bicyclettes électriques en Belgique

La législation belge comporte deux lois sur les vélos électriques. Ces lois classent le terme générique "vélo électrique" en trois autres sous-catégories. Celles-ci sont les suivantes.

  • Les personnes de tous âges peuvent utiliser des vélos électriques sans casque, à condition que la puissance nominale maximale soit de 250 watts et que la vitesse maximale soit de 25 kilomètres par heure. Cette catégorie est simplement appelée "e-bikes".
  • Les citoyens âgés de 16 ans ou plus peuvent conduire des "vélos motorisés" d'une puissance de 1000 watts et d'une vitesse maximale de 25 km/h, à condition d'avoir un certificat de conformité. Le port du casque n'est pas obligatoire.
  • Les "Speed pedelecs" sont des vélos électriques d'une puissance maximale de 4 000 watts et d'une vitesse maximale de 45 km/h. Ils sont classés dans la catégorie des cyclomoteurs. Ils sont classés comme des cyclomoteurs et les mêmes exigences s'appliquent.

2. Lois sur les bicyclettes électriques au Danemark

Le parlement danois a officiellement approuvé l'utilisation des speed pedelecs sur les pistes cyclables. Un speed-pedelec est un e-bike dont la vitesse maximale assistée est de 45 km/h. 

En juillet 2018, il a été décidé que les pilotes de superbike ne doivent porter qu'un casque et doivent être âgés d'au moins 15 ans. En outre, les exigences relatives aux plaques d'immatriculation et aux licences ne sont plus en place.

3. Lois sur les bicyclettes électriques en Finlande

La législation finlandaise réglemente l'utilisation des bicyclettes électriques en limitant la vitesse maximale et la puissance du moteur à 25 km/h et 250 watts respectivement. 

En outre, le moteur ne doit pas remplacer le pédalage, mais seulement aider le cycliste à pédaler. En outre, il existe des lois sur les assurances pour les moteurs dont la puissance est comprise entre 250 et 1000 watts. 

Le règlement de l'UE classe ces motos de forte puissance dans la catégorie des motocyclettes L1e-A. Elles aussi doivent respecter une vitesse maximale de 25 km/h et doivent être assurées pour pouvoir être utilisées sur la voie publique. 

En outre, les vélos électriques de la classe L1e-A peuvent assister le cycliste sans qu'il ait à pédaler. Si vous possédez une bicyclette électrique de 250 W qui offre une assistance sans pédaler, elle sera classée dans la catégorie L1e-A.

4. Lois sur les bicyclettes électriques en Lettonie

La Lettonie est exceptionnellement indulgente avec ses lois sur les bicyclettes électriques. Il n'y a pas d'exigences majeures, si ce n'est que la bicyclette électrique ne doit pas dépasser une puissance nominale de 250 W. 

La loi lettone sur la circulation routière définit une bicyclette électrique comme un véhicule à propulsion humaine assisté par un moteur électrique.

Lois sur les bicyclettes électriques en Europe

Futura

5. Lois sur les bicyclettes électriques en Norvège 

La Norvège n'a pas non plus beaucoup de dispositions supplémentaires concernant l'utilisation des bicyclettes électriques. Cependant, il y a quelques dispositions importantes pour les fabricants. 

Le règlement norvégien sur les véhicules place les bicyclettes électriques dans la même catégorie que les bicyclettes normales. Il n'y a pas d'obligation de permis.

Le moteur d'une bicyclette électrique ne doit pas dépasser une puissance nominale de 250 watts, et la vitesse assistée d'une bicyclette électrique ne doit pas dépasser 20 km/h. 

La puissance du moteur doit être progressivement réduite lorsque le vélo atteint la vitesse maximale prescrite. Toutefois, une fois l'assistance moteur coupée, la bicyclette électrique n'est soumise qu'aux limites de vitesse normales.

6. Lois sur les bicyclettes électriques en Suède

À l'instar d'autres lois sur les bicyclettes électriques en Europe, la Suède applique les lois ordinaires sur les bicyclettes aux vélos électriques, à condition que la puissance nominale du moteur ne dépasse pas 250 W et que le moteur ne soutienne pas le cycliste après avoir atteint une vitesse de 25 km/h. 

Toutes ces exigences sont décrites dans le règlement suédois sur les véhicules.

7. Lois sur les bicyclettes électriques en Suisse 

La Suisse, qui ne fait pas partie de l'Union européenne, a des lois très différentes sur les bicyclettes électriques. 

Par exemple, la Suisse a ouvert la voie à la libéralisation de l'utilisation des vélos électriques à grande vitesse. Pour ce faire, elle a simplifié la procédure d'obtention d'un permis pour les vélos électriques dont la vitesse maximale assistée est supérieure à 45 km/heure. Cette mesure est très différente des autres lois sur les bicyclettes électriques en Europe et constitue une alternative aux bicyclettes électriques à 25 km/h.

En 2012, la Suisse a mis à jour sa législation sur les vélos électriques. Depuis lors, les vélos à assistance électrique sont classés dans la catégorie des "vélos électriques légers" tant que leur puissance maximale est inférieure à 500 watts. 

La vitesse maximale autorisée de ces vélos est de 25 km/h si le cycliste pédale, alors que le moteur seul ne peut assister le cycliste que jusqu'à 20 km/h.

8. Lois sur les bicyclettes électriques en Turquie

Bien qu'elle ne soit pas totalement présente en Europe et ne fasse pas partie de l'UE, la Turquie mérite également d'être mentionnée ici en raison de certains de ses territoires présents dans la péninsule européenne.

La Turquie classe les vélos électriques dans la même catégorie que les vélos ordinaires, sauf que le moteur du vélo électrique ne peut avoir qu'une puissance maximale de 250 W et que l'assistance est coupée à 25 km/h. 

En outre, si le cycliste cesse de pédaler, le moteur doit également cesser de le soutenir. Il n'y a aucune exigence en matière de permis ou d'assurance, et de nombreuses villes turques encouragent l'utilisation des vélos électriques comme solution aux problèmes de circulation et d'environnement.

9. Lois sur les bicyclettes électriques au Royaume-Uni

Les lois sur les bicyclettes électriques au Royaume-Uni ne sont pas très différentes des autres lois sur les bicyclettes électriques en Europe. Une vitesse maximale de 25 km/h et une puissance moteur de 250 watts sont obligatoires. 

En outre, le poids maximal du vélo ne doit pas dépasser 30 kg. En outre, vous devez être âgé de plus de 14 ans pour pouvoir conduire légalement une bicyclette électrique.

10. Lois sur les bicyclettes électriques en Russie

Nous couvrons la Russie pour les mêmes raisons que nous avons couvert la Turquie !

La Russie accorde une grande liberté aux conducteurs de bicyclettes électriques. La seule restriction majeure est que la puissance du moteur doit rester de 250 watts au maximum. 

En dehors de cela, les cyclistes peuvent utiliser leur bicyclette électrique librement sur les pistes cyclables et les bandes cyclables. Là où aucune de ces deux options n'est disponible, vous pouvez rouler sur les trottoirs et les chemins piétonniers.

11. Lois sur les bicyclettes électriques en Allemagne

Au fil des ans, l'Allemagne a pris plusieurs mesures en faveur de la mobilité électrique. 

Les bicyclettes électriques entrent dans la catégorie des véhicules électriques légers personnels. Leur vitesse maximale est limitée à 20 km/h, mais vous pouvez rouler plus vite si vous portez un casque. 

Une assurance et des plaques d'immatriculation sont nécessaires. La puissance maximale du moteur est de 500 watts pour les vélos électriques. En outre, les utilisateurs de vélos électriques doivent utiliser les pistes cyclables, sauf s'il n'y en a pas, auquel cas ils sont autorisés à rouler sur les routes.

12. Lois sur les bicyclettes électriques en France

La France fixe la vitesse maximale légale d'assistance d'un vélo électrique à 25 km/h. Il existe également une autre catégorie spéciale de vélos électriques, appelée "speed pedelecs", qui peut atteindre une vitesse de 45 km/heure. 

Dans l'ensemble, les formalités juridiques liées à la possession et à l'utilisation d'une bicyclette électrique en France peuvent être assez lourdes. Vous devez également présenter votre attestation fiscale et vous assurer que le fabricant de la bicyclette électrique se trouve en Europe.

Lois sur les bicyclettes électriques en Europe

Futura

13. Lois sur les bicyclettes électriques en Italie

L'Italie autorise les vélos électriques à avoir une vitesse maximale de 25 km/h sur les routes principales, tandis qu'ils doivent rester en dessous de 6 km/h sur les chemins piétonniers. La puissance maximale autorisée du moteur est de 500 W. 

Vous devez avoir 14 ans ou plus pour conduire une bicyclette électrique, et le port du casque est obligatoire pour les conducteurs âgés de 14 à 18 ans. Le permis ou l'assurance ne sont pas obligatoires.

14. Lois sur les bicyclettes électriques en Espagne

La législation espagnole, comme celle de la plupart des autres pays de cette liste, plafonne la vitesse maximale à 25 km/h et la puissance maximale du moteur à 250 W. Les cyclistes ne peuvent pas utiliser leur bicyclette électrique sur les trottoirs et sont passibles d'une amende en cas d'infraction. 

En outre, vous devez disposer d'un certificat de circulation qui vous est fourni par le fabricant de votre bicyclette électrique. Le permis ou l'assurance ne sont pas obligatoires. 

Enfin, les autorités encouragent le port du casque - bien qu'il ne soit pas obligatoire. Il en va de même pour le port d'un gilet réfléchissant pour se protéger sur la route.

15. Lois sur les bicyclettes électriques en Irlande

Le gouvernement irlandais n'a pas encore réglementé officiellement l'utilisation des vélos électriques, mais des déclarations ont été faites par le ministre des transports, Eamon Ryan. 

Les futures lois sur les bicyclettes électriques ne comporteront probablement aucune exigence en matière d'assurance ou de permis. Toutefois, l'âge minimum recommandé est de 16 ans, et le port du casque est obligatoire pour les personnes âgées de 16 à 18 ans.

En outre, il est totalement interdit de circuler sur les trottoirs et la vitesse maximale avec assistance du moteur est fixée à 25 km/h. En bref, un nouveau cadre juridique va très bientôt être mis en place pour réglementer spécifiquement l'utilisation des vélos et scooters électriques en Irlande.

16. Lois sur les bicyclettes électriques en Autriche

La législation autrichienne donne une définition particulière des pédaliers, et les mêmes lois s'appliquent aux vélos électriques, pour autant qu'ils correspondent à cette description. Le moteur électrique doit assister le cycliste jusqu'à ce qu'il atteigne la vitesse de 25 km/h. 

Le casque et l'assurance ne sont pas obligatoires. Ainsi, la plupart des lois sur les bicyclettes électriques en Europe sont également les mêmes en Autriche.

Règles générales pour les bicyclettes électriques en Europe

Après avoir examiné la manière dont les différents pays européens traitent les vélos électriques, voici un aperçu de la bonne conduite générale des conducteurs de vélos électriques.

  • Restez sur le côté droit de la route, de préférence une chaussée ou une bande cyclable si elle existe. Au Royaume-Uni ou en Irlande, il est obligatoire de rester sur la gauche.
  • Utilisez des signaux manuels pour indiquer vos virages aux autres véhicules.
  • Gardez au moins une de vos mains sur le guidon à tout moment.
  • Utilisez les pistes cyclables lorsqu'elles existent. S'il n'y en a pas, votre pays doit avoir des lois désignées pour les endroits où vous devez rouler à la place.
  • Ne poussez pas ou ne remorquez pas d'objets avec votre vélo électrique.
  • Si vous promenez votre bicyclette électrique à pied, vous êtes un piéton. Cela signifie que vous pouvez utiliser le trottoir si nécessaire.
  • Les lois sur les bicyclettes électriques s'appliquent également à vélos électriques convertis.

En conclusion

Dans ce guide, nous avons essayé de couvrir brièvement tout ce qu'il y a à savoir sur les lois relatives aux bicyclettes électriques en Europe - y compris ce qui est considéré comme une bicyclette électrique, les différentes catégories de bicyclettes électriques, les différentes exigences nationales, et enfin certaines dispositions de bonne conduite.

J'espère que cette lecture vous a été utile ! Découvrez notre gamme de vélos électriques ici.

T. Fortune

Tom réside maintenant en France et écrit à plein temps. Il aime les activités de plein air et est un passionné de VTT !

Laissez un commentaire

Fermer le menu