Skip to main content
recherche
0

Avec l'intérêt croissant des Britanniques pour des moyens de transport de plus en plus portables et pratiques, l'industrie des scooters électriques a connu une explosion massive au Royaume-Uni. Cependant, beaucoup de propriétaires de scooters ou d'acheteurs intéressés ne sont pas au courant des politiques légales qui concernent leurs véhicules bien-aimés. C'est pourquoi nous avons décidé de vous donner tous les détails dont vous avez besoin pour exploiter légalement un scooter électrique au Royaume-Uni. Lisez la suite !

Scooter électrique - L'avenir de la mobilité

Les gens du monde entier ont développé un penchant pour les scooters électriques, grâce à leur nature compacte et pratique. Les scooters électriques ne sont pas seulement moins chers et plus portables que les moyens de transport habituels, ils sont également respectueux de l'environnement car ils fonctionnent à l'électricité. Le marché des scooters électriques ne peut donc que gagner en popularité dans les années à venir.

Cependant, cette croissance de la popularité pose la question de savoir comment les différents pays du monde y réagissent, légalement ? Alors que certaines régions sont très indulgentes et accueillantes envers les scooters électriques, d'autres sont prudentes et strictes. Aujourd'hui, nous allons voir comment le Royaume-Uni gère la situation et comment vous pouvez conduire une trottinette électrique en toute légalité dans ce pays. 

Vous trouverez ci-dessous une liste des principaux points de notre discussion.

  • Lois sur les scooters électriques au Royaume-Uni
  • Que réserve l'avenir aux scooters électriques ?
  • Foire aux questions (FAQ)
  • Conclusion

Lois sur les scooters électriques au Royaume-Uni

Lois sur les scooters électriques au Royaume-Uni

La législation du Royaume-Uni concernant les scooters électriques peut prêter à confusion. Évidemment, comme c'est le cas pour la plupart des questions juridiques techniques, on ne peut pas répondre à la question "les scooters électriques sont-ils légaux" par un simple oui ou non.

Il est tout à fait légal d'acheter, de vendre et de posséder un scooter électrique au Royaume-Uni. Cependant, il est illégal de les utiliser sur une route publique, un trottoir ou une piste cyclable, à partir du 25 juillet 2021. Avec l'autorisation du propriétaire du terrain, vous ne pouvez conduire une trottinette électrique que sur une propriété privée. 

Pour l'instant, il n'existe pas de loi spécifique concernant l'utilisation des scooters électriques au Royaume-Uni. C'est la raison pour laquelle ils sont classés dans la catégorie des "transporteurs à moteur". Par conséquent, toutes les règles et réglementations habituelles concernant les transporteurs motorisés s'appliquent aux scooters électriques. Cela signifie que le propriétaire d'un scooter électrique est soumis à toutes les mêmes exigences légales, notamment en matière de permis, de contrôle technique, de taxes, d'immatriculation, de construction, etc. 

Ceci étant dit, il est important de noter que les règles susmentionnées s'appliquent aux scooters électriques privés. Les lois changent lorsqu'il s'agit de scooters électriques loués qui font partie de programmes d'essai gouvernementaux. Au Royaume-Uni, il existe des programmes d'essai à l'échelle nationale concernant les scooters électriques, qui permettent aux gens de les louer et de les utiliser légalement. Ces scooters loués doivent, bien entendu, être utilisés conformément aux règles et réglementations locales. 

Conduire un scooter électrique privé en public peut avoir des conséquences juridiques. Vous pouvez être signalé aux autorités locales pour plusieurs infractions au code de la route, ce qui peut entraîner la saisie de votre scooter. 

Une analyse des lois sur les scooters électriques au Royaume-Uni

Selon des sources authentiques, voici un aperçu des lois les plus importantes concernant les scooters électriques au Royaume-Uni.

  • Vous êtes libre d'acheter, de vendre et de posséder un scooter électrique. Vous pouvez également le faire fonctionner sur des terrains privés. Cependant, il est illégal de les conduire sur les routes publiques, les pistes cyclables et les trottoirs. 
  • En raison de l'absence de politiques juridiques spécifiques aux scooters électriques, ceux-ci sont qualifiés de véhicules électriques légers personnels (VELP). Ils sont donc traités de la même manière que les véhicules à moteur et leur utilisation est donc soumise aux mêmes exigences légales.
  • Si un propriétaire de scooter électrique est trouvé en train de conduire son véhicule illégalement, c'est-à-dire sur la voie publique, il sera informé par la police des lois concernant les scooters électriques. Il lui sera également demandé de prendre son scooter électrique et de rentrer chez lui.
  • Si l'infraction est grave, la police peut pénaliser davantage le cycliste.

Cela dit, nous avons couvert toutes les principales lois concernant les scooters électriques au Royaume-Uni. Passons à la section suivante pour explorer ce que sera l'avenir des scooters électriques au Royaume-Uni. 

Que réserve l'avenir aux lois sur les scooters électriques au Royaume-Uni ?

Les lois sur les scooters électriques au Royaume-Uni, bien qu'elles puissent être strictes, évoluent rapidement. Au cours des trois dernières années, la législation britannique concernant les scooters électriques a connu une évolution déterminante et positive. Des programmes d'essai sont mis en place dans plus de 30 régions, et les scooters privés sont légalisés sur les propriétés personnelles. Il est juste de dire que nous allons assister à d'autres changements de ce type dans un avenir proche.

La popularité des scooters électriques est montée en flèche parce qu'ils offrent une solution attrayante et efficace à de nombreux problèmes courants de déplacement. En outre, ils sont bon marché et agréables à conduire. Les scooters électriques n'utilisent pas de carburants traditionnels ; ils sont donc respectueux de l'environnement. La plupart des modèles d'e-scooters sont pliables à de très petites dimensions, à tel point qu'ils peuvent être portés d'une seule main - ce qui augmente leur portabilité et les rend faciles à ranger. Au fur et à mesure que nous progressons dans les technologies des scooters électriques, nous allons les voir devenir la norme.

Le ministère des Transports a entamé sa discussion sur " l'avenir de la mobilité ", où il a analysé de nouvelles solutions pratiques pour améliorer la mobilité et les transports en général au Royaume-Uni. C'était en juillet 2018. Les scooters électriques ont occupé une place importante dans cette discussion, et il a été conclu que l'infrastructure britannique devra subir quelques changements pour s'adapter à ces technologies modernes et efficaces.

Le gouvernement britannique est allé plus loin et a donné des conseils sur ses nouveaux programmes d'essai de scooters électriques, à l'été 2020. Il s'agissait de faciliter le processus des programmes d'essai afin que les conseils locaux puissent travailler en accord avec les opérateurs de location.

Notre point de vue sur la question

Le fait est que les lois sur les scooters électriques sont en cours d'élaboration, et que nous allons assister à de grands changements dans les années à venir. De nombreuses personnes ne sont pas d'accord avec cette commercialisation de masse et la popularité des scooters électriques, car à leurs yeux, les scooters électriques sont une responsabilité dangereuse pour la société.

À notre avis, au fur et à mesure que la technologie progresse, nous allons voir les scooters électriques devenir plus sûrs et efficaces. L'humanité a utilisé la physique nucléaire pour développer à la fois des centrales électriques à haut rendement énergétique et des centrales nucléaires. Si l'application des scooters électriques est contrôlée et bien faite, ils ont le pouvoir de révolutionner le monde du voyage.

FAQ sur les lois relatives aux scooters électriques au Royaume-Uni

Les trottinettes électriques sont-elles légales au Royaume-Uni ?

Si vous avez un scooter électrique que vous avez acheté personnellement, la réponse est non. Vous ne pouvez pas conduire un scooter électrique acheté à titre personnel sur la voie publique. Cependant, si vous avez un scooter électrique loué dans une région où un programme d'essai existe, la réponse est oui. Les règles et réglementations locales s'appliqueront toujours, en plus du fait que vous devez avoir une catégorie "Q" sur votre permis de conduire. 

Est-il légal de conduire une trottinette électrique sur le trottoir au Royaume-Uni ?

Techniquement, le trottoir fait partie de la voie publique. Il est donc illégal de conduire une trottinette électrique sur le trottoir également. La dernière loi en date au Royaume-Uni, qui est toujours d'actualité, est le Highway Act de 1835. Elle a été écrite pour interdire aux gens de conduire leurs animaux, c'est-à-dire les chevaux, sur le bord de la route. Il en va de même aujourd'hui pour les scooters électriques.

Enfin, il convient de mentionner que même si vous avez loué un scooter électrique, vous n'êtes toujours pas autorisé à le conduire sur le trottoir. Ils ne sont légaux que sur les autoroutes et les pistes cyclables. Toutefois, si un législateur local a des règles différentes, bien que cela soit peu probable, les trottoirs peuvent être accessibles aux propriétaires d'e-scooters.

Faut-il un permis pour conduire un scooter électrique au Royaume-Uni ?

Oui, un permis est nécessaire. Si vous souhaitez conduire un scooter électrique au Royaume-Uni, vous devez avoir soit un permis de conduire complet en cours de validité, soit un permis d'apprenti provisoire. Dans ce dernier cas, il faut indiquer la catégorie "Q". Les permis de conduire de type "AM", "A" ou "B" sont également suffisants, car ils incluent la catégorie "Q". Enfin, même si vous disposez du permis nécessaire, la conduite d'un scooter privé restera néanmoins illégale. 

Où est-il légal de conduire un scooter électrique de location au Royaume-Uni ?

Selon le gouvernement britannique, plus de 30 régions disposent de programmes de location opérationnels. Cliquez sur ici pour consulter la liste complète. Toutes ces régions ont une limite de vitesse maximale de 25 km/h ou 15,5 mph.

Le port du casque est-il obligatoire pour conduire un scooter électrique au Royaume-Uni ?

En ce qui concerne les casques et les vêtements, il n'y a pas de règles strictes. Les casques ne sont pas obligatoires, mais ils sont fortement recommandés. Vous devez vous assurer que votre casque répond à tous les critères et à toutes les règles de sécurité. Il doit avoir une taille appropriée et être correctement fixé. En outre, il est conseillé de porter des vêtements de couleur vive et fluorescente lorsque vous conduisez un scooter électrique, car cela vous aidera à signaler votre présence sur la route en cas de faible luminosité ou la nuit.

Les vélos électriques sont légaux, alors que les scooters électriques ne le sont pas. Pourquoi ?

La législation britannique classe les vélos électriques dans la catégorie des "Electrically Assisted Pedal Cycles" (EAPC). Cela signifie qu'ils ont une catégorie à part, reconnue par le gouvernement britannique. Les vélos électriques ont des lois qui leur sont spécifiques, alors que les scooters électriques, ou transporteurs motorisés, n'en ont pas, pour l'instant. Pour cette raison, les scooters électriques ne peuvent pas être utilisés sur la route, contrairement aux vélos électriques. 

Quelles sont les amendes et les sanctions prévues pour la conduite de scooters électriques sur la voie publique au Royaume-Uni ?

Si vous êtes reconnu coupable d'avoir conduit votre scooter électrique sur le trottoir, la police du Met vous infligera une amende de 50$. En outre, elle est de $100 pour avoir brûlé un feu rouge ou utilisé votre téléphone en roulant. Selon la gravité de l'infraction, votre scooter électrique peut même être saisi par la police.

Quelle est la procédure à suivre pour louer un scooter au Royaume-Uni ?

Bien que vous ayez le permis nécessaire, vous n'êtes pas autorisé à louer un scooter électrique tout de suite. Par exemple, à Londres, vous devez d'abord suivre un cours en ligne, et ce n'est qu'ensuite que vous serez autorisé à conduire un scooter électrique.

Les scooters électriques seront-ils légalisés au Royaume-Uni ?

Les scooters électriques seront, on l'espère, bientôt légalisés au Royaume-Uni, comme l'indiquent plusieurs instances. Selon la commission des transports des députés, les scooters électriques devraient être légalisés sur les routes (et non sur les trottoirs) car ils sont plus rapides dans le trafic que les voitures et peuvent efficacement remplacer les cyclomoteurs pour les livraisons.

De nombreuses entreprises de fabrication ont déclaré que les scooters électriques améliorent l'équilibre et la santé mentale du conducteur. La London Cycle Campaign conclut que les scooters électriques sont une alternative écologique aux véhicules et aux cycles.

Les scooters électriques doivent-ils être enregistrés et assurés au Royaume-Uni ?

Selon la législation britannique, les scooters électriques sont exemptés d'immatriculation officielle. De plus, ils n'ont pas besoin de plaques d'immatriculation, et le conducteur n'a pas non plus à payer de droits d'accise sur les véhicules. Cependant, ils doivent être assurés dans tous les cas, qu'il s'agisse d'une location ou d'un véhicule privé. Toutefois, si vous louez un e-scooter, l'opérateur de l'essai se chargera de l'assurance pour vous. Vous n'avez donc pas à vous soucier de l'assurance dans la plupart des cas.

Quelles sont les exigences de sécurité pour les scooters électriques au Royaume-Uni ?

Voici une liste des précautions de sécurité que doivent prendre les propriétaires d'e-scooters.

  • Les scooters électriques ne doivent être utilisés que par une seule personne - ce qui signifie qu'il est interdit de prendre un passager.
  • Vous ne devez utiliser votre e-scooter loué que dans les régions où des essais ont lieu.
  • Remorquer quelque chose avec un scooter électrique est illégal.
  • L'utilisation du téléphone portable pendant la conduite est strictement interdite et passible d'une amende.
  • Vous pouvez utiliser un écran pour la navigation, mais il doit être installé avant le trajet.
  • Si vous transportez des équipements de charge avec vous sur votre scooter électrique, comme des sacs, vous devez vous assurer qu'ils ne constituent pas une menace pour vous ou les personnes qui vous entourent. Par exemple, vous ne devez pas accrocher un sac au guidon de votre scooter.
  • Vous ne devez pas conduire un scooter électrique en état d'ébriété ou sous l'influence d'autres drogues. Si vous êtes reconnu coupable de l'avoir fait, vous serez poursuivi en justice. La conduite dangereuse et imprudente, comme dans le cas des autres véhicules, est interdite aux propriétaires de scooters électriques.
  • Vous devez lire attentivement les conditions d'utilisation d'un scooter électrique, qui vous seront fournies par votre loueur.

Ceci étant dit, nous arrivons à la fin de notre section FAQ. Nous espérons vous avoir aidé à dissiper tous les doutes que vous aviez concernant l'utilisation légale des scooters électriques au Royaume-Uni. 

En conclusion

Dans cet article, nous vous avons présenté toutes les lois existantes sur les scooters électriques au Royaume-Uni. Nous avons vu où en est le gouvernement en termes de politiques et de législation, puis nous avons répondu à certaines de vos questions les plus fréquemment posées, et enfin, nous avons théorisé sur ce que l'avenir réserve aux scooters électriques au Royaume-Uni. Nous espérons que cette lecture a été instructive et intéressante !

Visitez notre gamme de scooters électriques ici.

T. Fortune

Tom réside maintenant en France et écrit à plein temps. Il aime les activités de plein air et est un passionné de VTT !

3 Commentaires

  • Not Happy. dit :

    Super, donc si vous vivez dans une ferme, vous pouvez y aller !
    Tant pis pour la révolution verte !
    Bon, je vais aller acheter cette Jag de 30 ans pour £1400 à la place !

  • Sampitopato dit :

    Vale todo muy bien explicado pero no me ah quedado claro una cosa...

    Entonces un patinete que NO SUPERE LOS 25KM/H O 15 MP/H IGUAL MENTE necesitaría hacerse un seguro ,ITV pagar impuestos de circulación etc o eso es para los que superen los 25 km/h ? ?

    No lo vería lógico si con un patín que no supera la velocidad máxima permitida tengo que pagar esas cosas para eso me cojo algúno mucho más pontente gracias un saludo

  • Très bon article. Je viens de tomber sur votre blog et je voulais vous dire que...
    J'ai vraiment apprécié de naviguer sur votre
    articles de blog. Après tout, je vais m'abonner à votre flux et j'espère que vous écrirez à nouveau bientôt !

Laissez un commentaire

Fermer le menu